Artotemik (PESEZ Anne-Sophie)

Artotemik (PESEZ Anne-Sophie)

L'ART est Créatif par Urgyen Sangharakshita

0 appréciations
Hors-ligne
L'artiste est créatif.
[PDF] Et puis, l'artiste est créatif. Ca c'est évident. Pas seulement productif malgré que bien sur la création inclut la production, mais créatif dans le sens qu'il produit des nouvelles valeurs, valeurs qui n'existaient pas avant ou qu'on n'a pas connues ou perçues avant.

Et c'est intéressant de noter que les plus grands, les vraiment plus grands artistes, sont dans la plupart des cas immensément productifs, avec pas seulement un ou deux chef-d'œuvres mais 10, 15, 20, même cent chef-d'œuvres. Dans la poésie, nous pensons à Shakespeare, Goethe, Lope de Vega, tous les anciens écrivains de théâtre grecs qui produisaient chacun au moins cent pièces de théâtre, desquelles malheureusement seulement quelques unes sont parvenus jusqu'à nous. Dans le monde de la musique, nous pensons à Bach, Händel, Haydn, Mozart ; dans la peinture, Tizian, Rubens, Rembrandt, et ce sont tous les noms les plus grands. Nous trouvons qu'ils sont tous été immensément productifs, immensément créatifs. Quand nous lisons les biographies de ces grands artistes de toutes les disciplines, nous sommes frappés, parfois avec émerveillement, devant le spectacle de ce flot ininterrompu de créativité. Vous vous demandez comment pour l'amour du ciel ils sont arrivés à faire tout ça, comment par exemple Bach a fait pour écrire cette énorme masse de musique. Il a du composer jour et nuit, sans interruption ; et au même temps trouver le temps d'élever je crois 20 enfants. Aujourd'hui vous trouveriez ça difficile juste avec 2 ou 3. Et là il y avait Bach, et il coulait de lui cette grande quantité de musique, dans ce qui nous semblerait aujourd'hui des conditions domestiques plutôt défavorables. Et toute cette immense créativité et productivité de ces artistes laisse présupposer énormément de travail assidu. Pas de dilettantisme pour eux, ils se levaient tôt le matin, se mettaient à leur table ou à leur chevalet, et ils travaillaient jusqu'à tard dans la nuit, et ceci était leur vie, dans quelques cas tous le jours de leur vie, pour des années et des années, jusqu'à la vieillesse.

L'artiste a une vraie individualité.
Puis à nouveau, l'artiste a une vraie individualité. L'artiste est individualiste ou au moins un individu dans le sens positif et pas négatif du terme. Le vrai artiste n'hésite jamais à aller son propre chemin, n'hésite pas à être lui-même. Nous pouvons dire en fait que c'est de notoriété publique que l'artiste, aujourd'hui comme il y a longtemps, marche sur son propre chemin, qu'il est, ou il fait l'effort d' être, soi-même. Et nous trouvons souvent l'artiste s'en moquant des conventions et refusant de se conformer, refusant de être juste part de la masse. Et en faisant cela, il n'est pas juste excentrique. Il n'est pas pervers ou difficile. Simplement il essaye de mener sa propre vie et d'être soi.

L'artiste est isolé de la masse.
Et puis bien sur, et ce n'est pas étonnant, l'artiste est seul, vous ne trouverez pas beaucoup de compagnons dans cette sorte de vie. Comme tous les hommes nouveaux, l'artiste aussi est isolé de la masse à cause de sa faculté de perception accrue, à cause de son individualisme plus marqué et même à cause de sa plus grande productivité. Très souvent l'homme ordinaire ne peut comprendre du tout pourquoi l'artiste se donne autant de mal avec des mots, des sons, des couleurs. L'homme ordinaire peut penser que l'un sera aussi bien que l'autre, pourquoi s'embêter, est-ce donc vraiment important, un peu plus ou moins d'ombre, ou cette virgule par là ou enlever ce point, quelle différence? Mais pour l'artiste, ou le créateur, toutes ces choses sont de première importance. Et nous pouvons dire que l'artiste sent souvent sa solitude plus que le génie religieux ou le mystique, et, comme nous verrons dans plus tard, il occupe une sorte de position intermédiaire, une sorte de à-mi-chemin dans l'évolution supérieure de l'homme.

L'artiste est impopulaire.
Enfin, l'artiste est impopulaire, ou plutôt n'a pas la cote. Très souvent, l'artiste est à l'avance sur son temps, à l'avance même sur ses collègues artistes comparativement plus ordinaires. Et parfois ça prends même des siècle au reste de l'humanité pour le rattraper. Dans beaucoup de cas, ils sont encore en train d'essayer de le rattraper, ou peut-être ils n'essaient même pas. Très très souvent nous trouvons l'artiste, le grand créateur, condamné dans sa génération pour être acclamé dans les générations suivantes. C'est comme si dans la pensée populaire un bon artiste était seulement un artiste mort. Tout ceci est tellement connu qu'il n'est pas nécessaire d'insister là-dessus. Mais j'espère que j'ai dit assez pour démontrer que l'artiste partage dans une grande mesure les caractéristiques de l'homme nouveau, et que le grand artiste, le vrai artiste, est en fait l'homme nouveau et participe comme tel à l'évolution supérieure de l'humanité.


Par Urgyen Sangharakshita.

http://centrebouddhisteparis.org/index.html
Duality

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres